Le pensionnat Heïki

Un pensionnat comme les autres. Et pourtant... Il est ouvert à tous mais attention, on peut parfois se brûler quand on est trop près du feu...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Lana Monaccello

Aller en bas 
AuteurMessage
Lana Monaccello
Pensionnaire
Lana Monaccello

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 27
Date d'inscription : 13/08/2006

Lana Monaccello Empty
MessageSujet: Lana Monaccello   Lana Monaccello EmptyDim 13 Aoû - 15:32

Nom: Monaccello
Prénom: Lana Kali Cecilia
Age: Dix-huit ans

Sexe: Féminin
Sexualité: Bisexuelle

Famille: Le père de Lana, Ilano Monaccello est un mafieux italien, par lequel sa mère s'est faite entourloupée, mise enceinte deux fois, puis jetée telle un chaussette sale. Autant dire que Lana n'a pas réellement une bonne figure paternelle. Elle ne l'a connu que durantles années de sa vie où elle n'a aucun souvenir, pour elle, il appartient donc au passé et aux questions a ne pas aborder avec sa mère et son grand frère.
Elle a pourtant une grande ressemblance physique avec lui et son nom de famille, ce qui rend l'oubli difficile.
Sa mère, Britany Monaccello, née Brawney, est une femme qui sait ce qu'elle veut. Certes sa détermination n'a pas toujours été telle, mais on ne lui refait pas le même coup deux fois. Cela dit, si elle sait ce qu'elle veut, elle ne sait absolument pas l'avoir. Désorganisée à souhait, elle n'a pas du tout la fibre maternelle. Elle est nerveuse et constamment stressée. Contrairement au père de ses deux enfants, elle est d'origine anglaise. Elle a un jour voulu visité l'Italie mais n'est jamais repartie. Elle est extrêmement cupide.
Enfin, son frère, Julian, est très distant avec sa famille. Lui et Lana n'ont jamais eu de bons rapports. Lana l'a toujours harcelé pour en savoir plus sur son père mais en vain. Julianet elle se ressemblent beaucoup physiquement, mais pas du tout mentalement.

Description physique: Lana est une jeune femme aux airs constamment tristes et mélancholiques. Cependant elle cache bien son jeu. Son sourire peut se faire aussi bien mignon pour attendrir que ravageur pour appâter. Lana est plutôt petite mais fine. Elle est brune foncée, et son teint est extrêmement pâle ce qui contraste énormément il faut bien l'avouer. Ses yeux marrons en amande n'ont rien d'extraordinaire, si ce n'est cette petite lueur indéfinissable dans leur fond.
Vous l'aurez bien compris, en apparence, si on regarde brièvement, Lana à tout au plus l'air d'une jeune femme studieuse et triste, mais attardons nous.
A des endroits tous plus improbables les uns que les autres, elle s'est fait tatoué 6 signes tribaux. On en voit qu'un seul lorsqu'elle est habillée, et seulement si ses longs cheveux sont attachés, c'est celui qu'elle a sur la nuque. Ses ongles, toujours longs et presque incassables, sont très soignés et peinturlurés de vernis. A ses oreilles, un total de 11 trous : 4 à l'oreille gauche (trois dans le lobe, un dans le cartillage) et les 7 autres sont sur son oreille droite. Ses yeux sont toujours fardés de noir charbon.
Côté vestimentaire, Lana aime la classe. Ses débardeurs sont bordés ou entièrement en dentelle. Elle porte bien souvent des jupes longues en jean, ou courtes selon l'occasion et la periode, mais les pantalons sont aussi membres très sélectionnés de sa garde-robe. Ses couleurs fétiches sont le bleu foncé comme clair, le rouge, le noir, bien sûr, et aussi parfois le orange.

Description psychologique: Lana à hérité du caractère enflammé de son père, dans presque toutes ses facettes. Difficile à cerner, on la prend d'abord pour une jeune fille sage, alors qu'elle est vraissemblament tout l'inverse. Elle est souvent habillée avec une certaine classe hérité et de sa mère et de son père. Du fait, on ne peut cerner sa façon de penser et d'agir par son style vestimentaire. Envers les adultes elle a un certains respect. Sauf pour sa mère, ce qui lui vaut son arrivée au pensionnat. Calme et souriante, elle ne laisse rien dépasser de sa personnalité tant que les conditions ne sont pas optimales. Du moins, ça, c'était en dehors du pensionnat. On peut facilement deviner que dans cet endroit dénué de règles concrètes, Lana se servira de son avoir-vivre uniquement pour dérouter.
Passons maintenant au côté sombre. Elle adore s'amuser. On comprend facilement alors pourquoi elle s'est trouvée bisexuelle. Pour elle, tous les horizons sont bons à explorer. Elle est très libre, et a toujoursadoré faire des "bêtises". Lana est plutôt sympathique c'est vrai. Elle n'a pas une répartie exceptionnelle, mais quand elle s'y met elle peut être très méchante et sarcastique. Elle est consciencieuse autant dans ses bonnes que dans ses "mauvaises" actions.
Elle en connait également un rayon sur les hommes -nettement plus que sur les femmes- qu'elle adore tester et découvrir a chaque nouvelle aventure qu'elle a. Elle n'aime pas tomber amoureuse. Chaque fois que cela se fait sentir, elle lâche l'affaire.
Plus jeune, sa vie était difficile. Elle ne se laisse donc plus intimider. C'est aussi peut-être un trait de caractère hérité de son père.

Autre: Elle a un pendentif en argent et en or symbolisant deux femmes enlacées. On ne la voit pratiquement jamais sans. Elle fait également du violon depuis une dizaine d'années et du piano depuis 3 ans.
Lana parle un italien et un anglais parfaits, ainsi qu'un francais plutôt bon, mais qu'elle parle avec l'accent italien.

Pourquoi: Sa mère n'en pouvait/voulait plus, tout simplement.

Histoire: En 1984, Britany Brawney, jeune femme anglaise d'une vingtaine d'années, fit un voyage en Italie. C'était un pays qu'elle avait toujours rêvé de visiter étant petite. Ses vins rafinés, ses plats typiquement délicieux, cet adorable accent, et ses magnifiques paysages méridionaux. Il n'y avait rien d'étonnant à aimer ce pays me direz-vous, mais pour elle s'était vraiment presque une passion.
Cependant elle avait attendu la fin de ses études en littérature italienne avant de visiter le pays. Elle ne comptait a ce moment pas y rester définitivement, mais une chose en entraînant une autre, Britany tomba amoureuse.
Certes amoureuse du mauvais garçon, puisqu'elle tombait dans les bras d'un mafieux italien, Ilano Monaccello. Riche, beau et particulièrement adorable, Britany n'avait su résister. Il ne tarda pas à la mettre enceinte. Oui, la valeur familiale est un gros cliché italien, n'est-ce pas ? Bref. C'est ainsi que le 4 Juillet 1985 naquit le grand frère de Lana, Julian. Pour ses 3 premières années, il eut droits à tous les soins parentaux possibles et imaginables. Il fut gâté, voire pourri gâté, (puisque Ilano était riche) bien plus que sa soeur ne le serait jamais.

Lana Kali Cecilia Monaccello naquit en Italie, en 88, le 19 Aout. Jusqu'à ce qu'elle sache parfaitement marcher et parler, tout alla bien. Enfin, pour elle. Elle n'eut des souvenirs de sa vie que très tard, en fait, surement que tout ce qui a précédé le départ fracassant de son père fut effacé par... Reflexe ?
Oui, oui, je vais vous racontez, mais calmez-vous donc. Elle n'avait qu'une dizaine de jours quand cela commença serieusement à aller mal entre ses parents. En effet, Madame Monaccello avait découvert que son merveilleux epoux n'était pas si merveilleux que ça. En d'autres mots, elle avait découvert ses activités. Loin d'y adhérer puisque trop parfaite, elle n'y était pas si réticente quand il s'agissait de parler d'argent. Qui dit parfaite, dit cupide, du moins en parlant de Britany. Mais elle n'aurait voulu priver ses enfants de père pour rien au monde, et il courait le risque de se faire tuer à chaque coin de rue !
Madame ne supportait pas. Monsieur quand a lui, ce n'était pas le genre à se laisser intimider et gouverner par son épouse. Eh oui, encore ce cliché italien. Et au milieu de ce conflit, il y avait bébé Lana et Julian, aucun n'étant capable de saisir l'existencialité de ces disputes.
Ce qui au départ ne ressemblait qu'à un caprice post-natal tourna a une véritable obsession. Elle n'admettait pas d'être mariée à une mafieux, elle ne voulait pas de cette condition. Aussi deux ans plus tard divorca-t-elle en dépouyant son mari de la plupart de ses richesses.

Ce fut une énorme erreur. Et ca, à peine agé de 5 ans, Julian l'avait bien saisi. Sa mère ne savait pas s'occuper de lui et encore moins de sa petite soeur, qu'il appréciait encore à l'époque. Elle savait bien en revanche déleguer son rôle parental sur la nounou, devenue une vértiable seconde mère pour Lana et Julian. Déplorable. Elle savait encore mieux comment faire du shopping à longueur de temps.
Voila comment grandit Lana. Sans règles. Quand elle eut 10 ans, la nounou fut renvoyée puisque trop chère. Pour consoler sa fille, Britany lui paya des cours de violon. C'était sa seule passion depuis qu'elle savait écouter de la musique. Elle était prodigieuse avec un violon en main. Son maître de musique lui même était bluffé.
C'est a partir de ce moment qu'elle commença à se forger le caractère. Déterminée fut le premier trait. Mais autour d'elle on s'apercut aussi qu'elle avait hérité du caractère enflammé de son père, sa désinvolture, son gout pour l'aventure dans tous les sens du terme.
Elle est sexuellement très précoce : rien d'étonnant au vu des moeurs inexistantes qu'on lui a inculqué. Ses premières et quelques peu nombreuses expériences ont lieu alors qu'elle n'a que 13 ans. Mais elle cache bien son appétit derrière ses airs de petite violoniste prodige.
Kali attrape aussi la fièvre acheteuse de sa mère pendant un temps, et se laisse séduire par les belles étoffes. Il en restera des traces mais elle ne concervera pas ce trait longtemps.

A 15 ans, le violon l'exaspère. Elle l'aime toujours et en joue encore a ses heures perdues, mais maintenant, c'est le piano qu'elle veut apprendre. Et là encore, elle est une musicienne prodige. Et comme le piano s'apprend beaucoup plus facilement que le violon, elle ne met pas longtemps avant que ses doigts galoppent sur le clavier.
Mais à 15 ans, Lana se découvre un autre talent. Les hommes, comme le violon, l'exaspèrent. Après avoir brièvement été amoureuse, trop brièvement, Lana se console dans les bras d'une de ses meilleures amies : Helena. Et pour une seconde fois, elle tombe amoureuse. Son histoire avec Helena dura jusqu'à ce qu'elle reprenne goût aux hommes, c'est-à-dire environ deux ans. Elles se virent encore longtemps après leur séparation, pour parler, pour prendre du plaisir.
Depuis, Lana jongle entre aventures féminines et masculines. Notamment deux qui briseront ses rapports familiaux. Machiavélique comme son père, aussi belle que sa mère, et convaincante à l'image de son grand frère, Kali s'approprie, à l'aube de ses 16 ans, la petite amie de Julian, agée quant à elle de 20 ans. Son frère ne le découvrira qu'en les trouvant endormies ensemble, nues. Mais contre toute attente, sa réaction est d'abord tout aussi machiavélique que l'action de Lana : Il les rejoint. C'est Lana qui décidera de ne plus lui adresser la parole après avoir couché avec lui pratiquement sans le vouloir. Cela dit ce ne serait pas l'unique fois où Lana et Julian seraient si proches, mais s'ils s'aimaient physiquement, ils se haïssaient en temps que frère et soeur.

Sa seconde conquête destructrice, ce fut celle qui l'envoya au pensionnat Heïki. Après s'en être pris à la petite amie de son frère, elle s'apprêtait à voler l'amant de sa mère. Elles ne se supportaient déjà pas, autantdire que pour Madame Britany, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase.
Une fois que Lana se fut débrouillée pour que sa mère découvre que sa fille attirait plus qu'elle, Lana savait qu'elle ne resterait pas longtemps chez elle. Mais qu'importe là où elle irait, cela ne se serait pas pire que chez elle. Heureusement, elle tomba quelque part où ses moeurs ne serait pas inquiétées. Au pensionnat Heïki.
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Soroa
Pensionnaire
Kitty Soroa

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 25
Localisation : Pensionnat Heïki, chambre 7...
Date d'inscription : 07/08/2006

Lana Monaccello Empty
MessageSujet: Re: Lana Monaccello   Lana Monaccello EmptyDim 13 Aoû - 16:42

Bienvenue parmi nous! J'adore ton ava!!! ;) Il est trop beau!
Revenir en haut Aller en bas
http://parade-oxal.skyblog.com
Kevin Kanova
Pensionnaire
Kevin Kanova

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 30
Localisation : Derrière un livre sans doute
Date d'inscription : 23/07/2006

Lana Monaccello Empty
MessageSujet: Re: Lana Monaccello   Lana Monaccello EmptyDim 13 Aoû - 18:24

Bienvenue et bon jeu Yé
Revenir en haut Aller en bas
Emeline Suou
Admin
Emeline Suou

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 28
Localisation : Avec quelqu'un ou seule
Date d'inscription : 28/05/2006

Lana Monaccello Empty
MessageSujet: Re: Lana Monaccello   Lana Monaccello EmptyDim 13 Aoû - 21:18

Fiche validée ^-^.

Et navré pour le retard, j'étais avec ma "femme" aujourd'hui...

_________________
¤*¤
Mon coeur est à toi, mais mes pensées m'appartiennent toutes. Et à cela rien n'y changera.
¤*¤
You want to know me??
Revenir en haut Aller en bas
https://pensionnat-heiki.forumpro.fr
Héléna Wilhazen
Pensionnaire
Héléna Wilhazen

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 31
Date d'inscription : 08/06/2006

Lana Monaccello Empty
MessageSujet: Re: Lana Monaccello   Lana Monaccello EmptyDim 20 Aoû - 11:01

Bienvenuuuuuuue Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lana Monaccello Empty
MessageSujet: Re: Lana Monaccello   Lana Monaccello Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lana Monaccello
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat Heïki :: ^-^ Juste pour le début ^-^ :: °o0 Présentations 0o°-
Sauter vers: